Antitrust Letter #17

antitrust-letter

The “Antitrust Letter” is a monthly series of articles written in french and english by founding member Thibault Schrepel. Each month’s release will analyze major changes within United States antitrust law and legal precedents, whilst contrasting and occasionally drawing parallels to European antitrust legal issues.

« Antitrust Letter » est la chronique mensuelle du Concurrentialiste rédigée par Thibault Schrepel, l’un des membres fondateurs de la revue. Chaque nouveau numéro aura pour objet d’étudier les événements marquants liés au droit de la concurrence américain. Publiée en français et en anglais, cette lettre sera également l’occasion d’établir une étude comparative avec le droit européen de la concurrence.

Antitrust Letter #17 PDF: here

————————————

Table of contents / Sommaire

The FTC reaches an agreement with AmeriGas and Blue Rhino
La FTC conclut un accord avec les sociétés AmeriGas et Blue Rhino

FTC commissioner Joshua Wright talks about Actavis
Le commissaire Wright s’exprime sur l’affaire Actavis

————————————

(English version) The FTC reaches an agreement with AmeriGas and Blue Rhino

On 31 October 2014, the FTC reached an agreement(1) with Blue Rhino and AmeriGas as part of an action against a tacit agreement aiming at reducing the volume of propane in the tanks sold to Walmart. This reduction was challenged under the Section 5 of the FTC Act by a three to one vote, with a dissenting opinion of the commissioner Ohlhausen. In a separate opinion(2), the commissioner Wright, supporting the majority, stressed that the practices could not possibly offer any pro-competitive justification, which justified the application of a per se condemnation.

Commissioner Ohlhausen has underlined(3) that there was hitherto no case condemning a corporation for having contractually negotiated a reduction in volumes sold. In addition, she argued that per se condemnations fall against overall development of the antitrust laws, which tend to promote the rule of reason. She noted that such decision « runs contrary to the now decades-long evolution in antitrust doctrine away from per se treatment of benign or even pro-competitive business conduct, as well as the more sophisticated economic analysis that animates modern antitrust law. » She finally stressed that she found no evidence of any agreement.

(French version) The FTC reaches an agreement with AmeriGas and Blue Rhino

Le 31 octobre 2014, la FTC a conclu un accord(1) avec les sociétés AmeriGas et Blue Rhino dans le cadre d’une action à l’encontre d’un accord tacite ayant pour objectif de réduire le volume de propane contenu dans les citernes vendues à Walmart. Contestée sur le fondement de la Section 5 du FTC Act, cette pratique a fait l’objet d’un vote à 3 contre 1 avec un avis dissident du commissaire Ohlhausen. Dans un avis séparé(2), le commissaire Wright, soutenant la majorité, a souligné que les pratiques visées ne pouvaient possiblement offrir aucune justification pro-concurrentielle, ce qui justifiait l’application d’une condamnation per se.

La commissaire Ohlhausen, à l’inverse(3), a relevé qu’aucune jurisprudence n’avait jusqu’alors sanctionné une société pour avoir contractuellement négocié une réduction des volumes vendus. De plus, cette dernière a soutenu qu’une condamnation per se s’inscrit contre l’évolution globale du droit de la concurrence qui tend à favoriser l’application de la règle de raison. Elle en effet qu’une telle décision « s’inscrit à l’encontre d’une évolution de plusieurs dizaines d’années de la doctrine visant à ne plus appliquer de condamnation per se » au profit d’analyses économiques sophistiquées. Elle relève enfin qu’aucune preuve d’un quelconque accord, même implicite, ne ressort du dossier.

———

(English version) FTC commissioner Joshua Wright talks about Actavis

The issue of patent trolls continues to be the most fashionable topic of antitrust law. Last October 10, the commissioner Joshua Wright argued(4) that Actavis « clearly applies to reverse payment settlements involving non-cash compensation, » holding that it would make no sense to only apply this decision to agreements involving financial compensation.

It is true that it would be surprising to apply Actavis to the sole agreements providing financial compensation, which would have the only effect of modifying the payment clause of all reverse payment settlements without avoiding the supposedly harmful effects. We must however underline that the words of the Supreme Court leave us skeptical about the willingness of the nine judges, since Actavis reasoning involves to “calculate the true value of the payment” in order to assess the competitive effects of such agreements, which is near-impossible if the payment is not monetary.

(French version) Le commissaire Wright s’exprime sur l’affaire Actavis

La question des patent trolls continue d’être le sujet le plus en vogue de tout le droit de la concurrence. Le 10 octobre dernier, le commissaire Joshua Wright a défendu(4) le fait que la décision Actavis rendue par la Cour Supreme « s’applique clairement aux accords de report d’entrée qui impliquent une compensation autre que financière », jugeant qu’il ne ferait aucun sens de n’appliquer cette décision qu’aux seuls accords impliquant une telle compensation.

Nous notons qu’il est vrai qu’il serait étonnant de n’appliquer la décision Actavis qu’aux seuls accords prévoyant une compensation financière puisque cela aurait pour effet de simplement modifier les clauses de paiement de tels accords sans pour autant supprimer les effets supposément néfastes de ces derniers. Notons toutefois que les termes employés par la Cour Suprême laissent sceptiques quant à la volonté des neuf juges, puisque la décision implique de « calculer la véritable valeur du paiement » afin d’évaluer les effets anticoncurrentiels de tels accords, ce qui est impossible dans le cas où le paiement n’est pas monétaire.

———————————— Footnotes / Notes de bas de page

  • (1) Decision and Order As To Ferrellgas Partners, L.P. and Ferrellgas L.P. (the Blue Rhino Respondents), In the Matter of AmeriGas and Blue Rhino, Docket No. 9360 October 31, 2014: link
  • (2) Concurring Statement of Commissioner Joshua D. Wright In the Matter of Ferrellgas Partners, L.P. Docket No. 9360 FTC File No. 111 0195 October 31, 2014: link
  • (3) Dissenting Statement of Commissioner Maureen K. Ohlhausen In the Matter of AmeriGas and Blue Rhino FTC Docket No. 9360 October 31, 2014: link
  • (4) Antitrust Analysis of Reverse Payment Settlements After Actavis: Three Questions and Proposed Answers, Remarks of Joshua D. Wright, October 10, 2014: link

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s